La nouvelle adresse du site est https://globalpactenvironment.org

Deuxième session du groupe de travail sur le Pacte à Nairobi

Nairobi, Kenya

La deuxième session de travail des Etats dans le cadre des négociations relatives au Pacte mondial pour l’environnement se tiendra du 18 au 20 mars 2019 à Nairobi (Kenya).

Pour mémoire, la première session de travail (du 14 au 18 janvier 2019), a permis de discuter chaque point du rapport du Secrétaire général de l’ONU « Vers un Pacte mondial pour l’environnement ». Pendant cette première session, les participants ont reconnu l’existence de lacunes dans le droit international de l’environnement et ont discuté leur origine ainsi que les possibles solutions. Tout en rappelant l’attachement aux conventions environnementales existantes, les États ont reconnu le caractère fragmenté du droit international de l’environnement et la proposition de Pacte mondial pour l’environnement a été plusieurs fois évoquée.

Cette première session a montré que la situation diplomatique est contrastée. Trois catégories de pays peuvent être distinguées :

– d’un côté, une vingtaine d’États soutiennent fermement l’idée du Pacte (par exemple : Cameroun, Corée du Sud, Indonésie, Mexique, Micronésie, Sénégal, Suisse),

– d’un autre côté, une douzaine de pays sont très mobilisés contre le Pacte (en particulier les États-Unis),

– entre les deux, la grande majorité des États sont des « swing states » : ils n’ont pas encore pris parti et peuvent basculer d’un côté ou de l’autre.

Certains pays opposés au Pacte ont exprimé des préoccupations quant à la valeur contraignante du Pacte, son articulation avec les accords existants ou encore un risque de régression. Vous trouverez ici une note qui répond à ces préoccupations.

Vous pouvez retrouver le résumé de cette première session ici ainsi que sur notre site.